Voyage Vietnam, Cambodge et LaosVoyage Vietnam, Laos, Cambodge
 

Infos pratiques Laos

  • Géographie
  • Peuples
  • Infos pratiques
  • Santé
  • Formalités et sécurité

Géographie

Avec une superficie de 236.800 km², le Laos est enclavé au cœur de la péninsule indochinoise. Il est bordé à l’est et au nord par le Vietnam et la Chine, et limité à l’ouest et au sud par la Birmanie, la Thaïlande et le Cambodge. Le Mékong traverse le Laos sur 1898 km et dessine le principal axe du pays.

Superficie du pays

236.800 km²

Capitale

Vientiane

Population

Environ 6,2 millions d’habitants dont 85% en milieu rural. Trois groupes principaux : les Lao Loum, les Lao Theung, les Lao Sung. Mais chaque groupe comporte lui-même des sous-ensembles ethniques avec ses propres croyances, dialectes, coutumes, vêtements…Au total, il y aurait plus de 70 groupes ethno - linguistiques différents !

Climat

Tropical, soumis à l’influence de la mousson. On distingue trois saisons : la saison chaude et pluvieuse de juin à octobre, la saison clémente de novembre à mars, la saison chaude et sèche d’avril à fin mai.
La période la plus agréable pour séjourner au Laos est la saison « sèche », d’octobre à avril.

Faune et flore

Le Laos est aujourd’hui le pays d’Asie du Sud-Est dont l’écosystème est le moins dégradé. Son abondante couverture forestière permet la préservation d’une faune riche et variée (singes, pangolins, léopards, éléphants, antilopes, tigres, ours, reptiles et oiseaux…). Au sud, à proximité de la frontière avec le Cambodge vivent encore quelques spécimens d’une espèce très rare de dauphin d’eau douce (dauphins de l’Irrawaddy). Malheureusement, il n’en resterait qu’un millier dans le monde, environ 80 spécimens sont recensés dans toute l’Asie, le dauphin de l’Irrawaddy fait partie des 10 espèces animales les plus menacées de la planète !

Environnement

Depuis ces dernières années, le Laos porte une attention particulière à ses ressources naturelles riches et diverses mais menacées. Pour protéger ses forêts et ses nombreuses espèces d’animaux exotiques, le gouvernement laotien s’est lancé dans un programme ambitieux de gestion et de surveillance de l’environnement avec l’aide de la Banque mondiale, d’autres bailleurs de fonds, de la société civile, d’ONG partenaires et d’entrepreneurs privés. Toute une série d’actions a été mise en place par le pays pour gérer durablement ses ressources. La publication « Environment Monitor » est le premier document à donner une direction générale sur la manière dont le pays devrait procéder et sur les mesures à prendre pour préserver son environnement.

Un programme national pour l’environnement mis en place dans les provinces, les régions et les localités incite les villageois, moyennant une aide financière, à participer au recensement de la vie sauvage au lieu de chasser les animaux en voie d’extinction.

La Banque mondiale et d’autres bailleurs de fonds ont permis de combler de vastes insuffisances de financement en contribuant à hauteur de 10 millions de dollars à la protection de l’environnement du Laos cours des cinq dernières années.

Histoire

Pendant de nombreux siècles, le Laos n’a pas réellement eu d’existence en tant qu’état. Même si l’archéologie montre un peuplement très ancien, le pays est resté longtemps, un simple lieu de migration ou de passage pour ses voisins, les Chinois ou les Vietnamiens. C’est au XIVème siècle que se constitue le 1er état Lao.

Les grandes dates de l’histoire du Laos :

  • 1353-1373 : Règne de Fa Ngoum, fondateur du Lane Xang (royaume du million d’éléphants) qui reprend le royaume de son père d’où il avait été exilé à la cour du Cambodge et fédère plusieurs principautés thaïs du bassin du Mékong. C’est de cette époque que date l’adoption d’un alphabet dérivé, peut-être sous l’influence du khmer, du pali.
  • 1520 : Vientiane devient la capitale du Royaume, sous le règne de Phothisarath.
  • 1637-1694 : Règne de Souligna Vongsa. (âge d’or du royaume du Lane Xang, qui englobe la principauté de Chiang Maï).
  • Début du XVIIIème siècle : Partition du Lane Xang en trois royaumes rivaux : Luang Prabang, Vientiane et Champassak.
  • 1778-1820 : Premier et deuxième sacs de Vientiane par les Siamois. La ville est entièrement brûlée et la population en partie déportée en Thaïlande.
  • 1885 : Les trois royaumes passent sous la tutelle siamoise.
  • 1886 : Auguste Pavie, vice-consul de France, s’installe à Luang Prabang.
  • 1893 : Signature du traité franco-siamois reconnaissant le protectorat de la France sur le Laos.
  • 1940-1945 : Occupation japonaise.
  • Octobre 1945 : Après la capitulation japonaise, naissance du premier mouvement d’indépendance lao, le Lao Issara, qui deviendra par la suite le Pathet lao.
  • Mars 1946 : Les troupes françaises reviennent au Laos.
  • Octobre 1953 : Indépendance totale du royaume du Laos.
  • 1964-1973 : Guerre du Vietnam. Au Laos, le Pathet lao contrôle la majorité des provinces.
  • Déc. 1975 : Proclamation de la République Démocratique Populaire Lao.
  • 1991 : Adhésion du Laos à l’Organisation Intergouvernementale de la Francophonie.
  • Juillet 1997 : Le Laos adhère à l’ASEAN.
  • Mars 2006 : VIIIème Congrès du Parti populaire révolutionnaire lao (PPRL) ; nomination de M.Choummaly Sayasone à la présidence de la République et de M.Bouasone Bouphavanh au poste de Premier ministre.

Politique

Démocratie populaire (régime communiste à parti unique).

Situation économique

Pays enclavé, montagneux, le Laos est l’un des Etats les plus pauvres d’Asie du Sud-Est. Son économie reste très traditionnelle, l’agriculture employant 75% de la population active et générant près de la moitié du PIB (530$ par habitant). Le pays connaît cependant une croissance forte et constante depuis plusieurs années (6,5% en moyenne depuis 2001 et 7% en 2008) soutenue par un commerce extérieur très dynamique et favorisée par l’afflux d’IDE (investissements directs à l’étranger) résultant de la mise en œuvre d’importants projets d’infrastructures et d’exploitation de ses richesses naturelles hydrauliques et minières. Le Laos cherche à s’ouvrir davantage au tourisme mais ne dispose pas encore de l’infrastructure nécessaire.

Langue

Le lao est la langue officielle du pays.

Religion

Le Bouddhisme majoritaire (65%). Forte présence des anciens rites animistes (33%). Les autres religions (chrétienne, musulmane…) touchent 2% de la population.

Cuisine

La cuisine Laotienne est proche de la cuisine Thaï : à base de riz, légumes, poissons, volailles, buffle d’eau. Le jus de lime, la citronnelle et la coriandre donnent à la nourriture sa saveur. Piments, jus de tamarin, gingembre et lait de coco sont également très utilisés. Une des spécialités est le riz gluant (khao niao) mais les œufs de fourmi ou le ragoût de porc-épic sont aussi très appréciés des laotiens.

Boisson

L’eau n’étant pas potable, il est indispensable de boire de l’eau traitée ou de l’eau minérale achetée en bouteille capsulée. Nous recommandons la consommation de l’eau purifiée quand cela est possible, cela évite une surconsommation des bouteilles plastiques. Le thé et les bières locales sont les boissons les plus répandues.

Savoir vivre

Pourboires

Si le pourboire n’est pas obligatoire et dépend de votre appréciation, il est d’usage d’en donner un quand on est satisfait des prestations.
Sachez que le pourboire est un « plus », en aucun cas il ne se substitue au salaire du personnel.

A titre indicatif, nos voyageurs ont l’habitude de donner environ l’équivalent (par personne et par jour) de :

  • 1,5 € ou 2 $ pour les chauffeurs
  • 3 € ou 4 $ pour les guides

En ce qui concerne le personnel local (porteurs, serveurs,…), les usages sont très variables.
Dans tous les cas, il est recommandé de caler le montant du pourboire que vous souhaitez donner au niveau de vie du pays, comme nous le faisons en France (le prix d’un paquet de cigarettes de marque locale, d’une bière, d’un soda ou d’un repas peut vous donner un aperçu de l’économie locale)

Pour information, le salaire minimum officiel est d’environ 35$ par mois. Au sein de nos réceptifs locaux, les salaires sont nettement supérieurs (de 150$ pour un débutant à 600$ pour un employé qualifié).

Quelques bonnes manières

  • On ne touche pas à la tête de quelqu'un, surtout celle des enfants
  • On ne touche jamais quelque chose ou quelqu’un du pied
  • On enlève ses chaussures quand on pénètre dans un temple ou dans une maison
  • On garde une tenue vestimentaire correcte, évitez short, débardeur ou jupe trop courts
  • En public, on évite les marques d’affection trop poussées (se serrer, s’embrasser…)

Heure locale

GMT +7 soit un décalage horaire de + 5h00 en été + 6h00 en hiver, par rapport à la France.

Monnaie et change

La monnaie nationale est le Kip (LAK).
Disponible en coupures de 50K, 100K, 500K, 1000K, 2000K, et 5000K.
Taux en 2013 : 1 € = environ 10 130 LAK 
Change impossible en Europe. Exportation des devises interdites.
Cartes bleues et chèques de voyages acceptés dans les banques mais attention aux commissions (2% à 4%). Même si l’Euro est très bien accepté à présent, il est préférable de partir avec des dollars (la majorité des tarifs reste affichée en dollars et en baths), préférez également les petites coupures.

Téléphone

Le réseau téléphonique filaire est correct au Laos, par contre la couverture GSM n’est bonne que dans les villes importantes et leur périphérie.

Pour passer vos appels :

  • De France au Laos, composez le 00 856 + (sans le 0) indicatif de la ville + numéro local
  • Du Laos en France : 00 33 + indicatif de la région (sans le 0) + 8 chiffres du numéro local

Electricité

220 Volts. La plupart des prises électriques est de type européen (2 fiches rondes). Dans certaines villes ou bourgades reculées, l’électricité n’est parfois disponible que quelques heures par jour, en général de 18h à 23h, mieux vaut prévoir une lampe de poche.

Shopping

Textiles (soies), vannerie, bijoux, objets en bois ouvragés, poteries…

Photo et caméra

Restrictions au niveau des bâtiments touchant à la sécurité nationale.
S’il est conseillé de demander la permission pour prendre une photo, ne jamais proposer de payer pour la prendre, cela encourageait une forme de mendicité.

Fêtes

En laotien, la fête se dit « boun ». Voici les plus importantes :

  • Le nouvel an Lao plus connu sous le nom de Pi Mai se déroule mi-avril. C’est l’occasion d’un grand ménage dans les maisons. On danse et on s'amuse. Les fidèles aspergent d'eau les statues du Bouddha et déposent en guise d'offrandes des fruits et des fleurs devant les différents autels. Puis en symbole de purification, les laotiens descendent dans la rue et s'aspergent d'eau.
  • La fête des pirogues est célébrée dans les villes situées en bordure des fleuves, comme Vientiane, Luang Prabang et Savannakhet, où sont organisées des courses de pirogues. Elle a lieu en octobre, et marque la fin de la saison des pluies et le moment où les eaux regagnent leur lit.

Lexique

Sabaï dii Bonjour
None lap fan dii Bonne nuit
La Kone Au revoir
Khop Tchaï Merci
Khop Tchaï laï laï Merci beaucoup
Bo Pegniang Ca ne fait rien, ce n’est pas grave
Kho thot Pardon
Sabaï dii bo ? Comment allez vous ?
Sabaï dii Je vais bien
Thao Dai ? Combien ça coûte ?
Peng phôt Trop cher !
Daï Oui
Bo Non
Khoï bo khao tchaï Je ne comprends pas…
Tiao ma té saï ? D’où venez vous ?
Khoï suu… Je m’appelle…
You saï… ? Où se trouve… ?
Hong nam you saï ? Où sont les toilettes ?
Khoï long thang Je suis perdu
Souaï khoï daî bo ? Pouvez vous m’aider ?
Diak… Je veux aller…

Bibliographie

Guides de voyage

  • Guide Lonely Planet Laos en français (édition 2007)
  • Guide du Routard Cambodge-Laos (édition 2007)
  • Guide Le Petit Futé Laos (édition 2007)
  • Guide Gallimard Laos-Cambodge (édition 2008)

Livres et romans

  • « Laos, sur les rives du Mékong aux provinces du Nord », de Francis Engelmann, Yves Goudineau et Serge Sibert (éditions du Chêne – 2005)
  • « Contes et légendes du Laos », de Karine Amarine (éditions You Feng – 2007)
  • « Luang Prabang, cité royale du Laos », de Denise Heywood et Nelly Cotonnec (éditions Olizane – 2008)
  • « Laos, la guerre oubliée », de Cyriol Payen (édition Robert Laffont – 2007)
  • « Traditions culinaires du Laos », de Françoise Oukeo-Souvannong (édition Maisonneuve – 2002)
  • « Laos, la redéfinition des stratégies politiques et économiques, 1975-2006 » (édition Les Indes Savantes – 2007)

Santé

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard 
75015 Paris
Tél : 0 890 710 811

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran -  47, Boulevard de l'Hôpital
75013 Paris
Tel : 01 42 16 01 03

Il n'y a pas de vaccination obligatoire exigée à l'arrivée dans le pays sauf pour les voyageurs en provenance de pays où sévit la fièvre jaune. Dans ce cas, la vaccination doit être faite au moins 10 jours avant le départ pour une primo–vaccination. Elle prend effet immédiatement pour une revaccination.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre: 

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire) 
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique

Paludisme

Le pays est classé en zone 3, il faudra prendre du LARIAM ou MALARONE. Si vous allez dans les zones frontalières du Cambodge et du Vietnam, une résistance du parasite à ces traitements a été détectée. La prise d’antibiotiques de la famille des cyclines (Vibramycine ou Doxypalu) est conseillée. Dans tous les cas, n’oubliez pas qu’il est indispensable de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Sras, Epizootie de grippe aviaire, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites (pensez à les consulter régulièrement) : 

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Crème solaire, Biafine
  • Elastoplast, tricostéril…
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique et antiseptique intestinal (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec :

  • A Vientiane : Ambassade de France – Tel : (856) 21.26.74.00 et 20.55.14.751
  • Centre médical privé de l’Ambassade de France – Tel : (856) 020.65.54.794
  • A Bangkok : Ambassade de France – Tel : (66 2) 213.21.81 ou (66 2) 234.09.50

Douanes

L’acquisition et l’exportation illicite de "biens culturels", notamment les pièces archéologiques - sculptures, éléments architecturaux ou poteries - sont interdites et punies d’emprisonnement.

Formalités

Le Laos nécessite l’obtention d’un visa d’entrée pour les ressortissants français.

Vous pouvez effectuer vos démarches directement à votre arrivée :

Aéroport de Vientiane, Luang Prabang et postes frontière Thailande-Laos de Chiang Khong et Chong Meck
(validité du visa obtenu sur place : 15 jours maximum)

Ou avant votre départ auprès du consulat :

CONSULAT DU LAOS
74 avenue Raymond Poincaré
75016 Paris
Tél. : 01 45 53 02 98
Fax : 01 47 27 57 89

Ou auprès des organismes spécialisés qui se chargeront des formalités à votre place moyennant des frais de prestations :

HOME VISAS
55 avenue Edouard Vaillant
92100 Boulogne Billancourt
Tel : 01 46 21 80 40 – Fax : 01 46 21 01 15
Site Web : www.homevisas.com
Ouvert du lundi au vendredi de 09h30 à 13h30 et de 14h30 à 18h30, le samedi de 9h30 à 12h30.

ACTION VISAS
10-12 rue du Moulin des Prés
75013 Paris
Tel : 0 892 707 710 – Fax : 01 45 88 59 84
Site Web : www.action-visas.com
Ouvert du lundi au vendredi de 09h30 à 12h00 et de 13h30 à 18h30, le samedi de 09h30 à 13h00.

Liste des documents à joindre pour l’obtention d’un visa Laos :

Sur place :

  • Votre passeport (n’oubliez pas de le signer) valable 6 mois après votre date de retour
  • 2 photos d’identité
  • 30 dollars

En France : 

  • Votre passeport (n’oubliez pas de le signer) valable 6 mois après votre date de retour
  • 2 photos d’identité récentes
  • 2 formulaires de demande de visa complétés et signés
  • Une attestation de voyage fournie par Fleuves du Monde/Terre Indochine indiquant dates et durée du voyage

Le visa est valable 2 mois à partir de sa date d’émission, pour une durée de 30 jours et pour une entrée.
Le délai théorique d'obtention du visa est d’environ 4 jours. (Attention : ces délais peuvent être plus longs en période de haute saison).
Tarif consulaire (au 01/11/08) : 40 € / visa

Soyez rigoureux lorsque vous remplissez des formulaires de visa.
Ne vous trompez pas dans les dates d’arrivée et de départ, le numéro de votre passeport…etc…
La validité de votre visa dépend de ces documents.
En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter.

Sécurité

Des problèmes de banditisme subsistent le long de certaines routes (Phongsaly, Xieng Khuang). Dans les provinces reculées et limitrophes du Vietnam, les risques de mines non désamorcées existent, il est préférable de ne pas s’aventurer hors des pistes et sentiers.

Vous trouverez sur le site du ministère des Affaires Etrangères (www.dipomatie-gouv.fr) des conseils et avis à jour relatifs à la sécurité des Français en voyage au Laos.

Avertissement : l’Assemblée nationale Lao a voté une loi instituant la peine de mort pour les personnes faisant l’usage, commercialisant ou trouvées en possession d’une certaine quantité de drogue.